Une résidente de Moscou âgée de 53 ans, sur le point d’embarquer dans un avion pour Israël, a été arrêtée avec 437 carats de diamants d’une valeur d’environ un demi-million de shekels. Ce n’est pas le premier essai de contrebande de la Russie vers Israël cette année.

Les officiers russes du ministère de l’Intérieur ont déjoué cette tentative de contrebande de diamants en Israël à l’aéroport international de Moscou. Les diamants polis pesant près de 437 carats étaient cachés dans ses sous-vêtements.

La femme a été arrêtée avant de monter à bord d’un vol à destination de Tel-Aviv.

L’exportation de diamants vers un autre pays est considérée comme une infraction pénale grave en Russie et définie comme de  » la contrebande de biens et de ressources stratégiques ou de valeurs culturelles « . L’amende maximale pour ce type de délit est d’environ un million de roubles (environ 60.000 shekels) et jusqu’à sept ans de prison.