Les 8 raisons qui ont poussé Donald Trump à reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël

Par - 10 décembre 2017

L’incompréhension règne dans le monde alors que rien ne laissait présager voici quelques jours encore qu’une telle annonce allait intervenir avant la fin de cette année.

Des juifs-américains méfiants

Cet avis n’est pas forcément partagé par la communauté juive américaine: ils n’ont été que 24% a voter pour lui en novembre 2016 et n’ont pas été satisfaits par son début de présidence. Par sa rhétorique de campagne et ses propos virulents contre le «politiquement correct», Donald Trump a libéré en quelques mois la parole de toute une frange gravitant autour des mouvances extrémistes américaines. La communauté juive lui reproche d’avoir implicitement encouragé l’émergence d’un climat propice à la recrudescence des actes antisémites qui, de fait, se sont multipliés depuis son élection avec notamment une série d’incidents perpétrés contre des centres juifs à Birmingham, en Alabama, à Tampa, en Floride, à Saint Paul, dans le Minnesota, à Buffalo, ou encore à Amherst, ou dans l’État de New York. Il y a aussi des actes concrets qui entretiennent les tensions entre Trump et ce groupe comme ce raté lors de la Journée de l’Holocauste, le 27 janvier 2017, quand Donald Trump a oublié, volontairement ou pas, de citer nommément les juifs dans son communiqué. C’est un oubli qui n’est pas passé.

Un changement de discours

La mutation dans l’attitude du président vis-à-vis des juifs a été très remarquée. Car Donald Trump a effectivement largement corrigé le tir depuis : d’abord dans un discours prononcé le 23 avril, puis par son voyage en Israël, rassurant la communauté juive et désespérant ses soutiens d’extrême droite. Dans un autre discours prononcé devant l’assemblée plénière du Congrès Mondial des Juifs, Donald Trump a exprimé clairement que « l’Holocauste est le chapitre le plus sombre de l’histoire des hommes. » Lors de sa visite à Yad Vashem, il a encore été plus loin, affirmant même « qu’il n’y a pas de mots pour décrire cette horreur. » « Plus jamais ça » a-t-il conclu dans les deux occasions.

Le déplacement en Israël

La visite en Israël a été très observée par la communauté juive-américaine. Le manque de clarté en politique étrangère a dérangé beaucoup de ses membres mais un vent d’optimisme a également soufflé, en voyant l’amitié forte qui était exprimée par les deux pays. Durant ce voyage, le président des Etats-Unis a pris le temps de visiter trois sites majeurs dans la ville trois fois sainte. Le lundi matin, il est devenu le premier président en exercice à se rendre sur le site le plus sacré de la religion juive: le Mur des Lamentations. L’image a été très forte: le mur avait été placé sous le contrôle de la Jordanie jusqu’en 1967 et la controverse se poursuit depuis pour savoir qui doit en avoir le contrôle. Les présidents américains successifs ont toujours choisi de ne pas s’impliquer et, en conséquence, d’éviter de s’y rendre. Avec un tel acte, le président Trump a montré qu’il suivait une approche très traditionnelle dans le conflit israélo-palestinien, même s’il a précisé alors –déjà– qu’il favorisait la solution de deux Etats. Cela a été vécu comme un soulagement par les juifs-américains. Pourtant, on sent bien que la seule motivation de plaire à cette communauté n’est pas suffisante pour justifier le chaos qui a été créé cette semaine.

Les évangélistes sont satisfaits

On a aussi trouvé un complément d’explication à l’annonce de mardi soir par la nouvelle proximité de Donald Trump avec les évangélistes américains. Lui même est presbytérien, mais il s’est rapproché de ce groupe religieux extrême en constatant qu’ils lui ont apporté un soutien incontestable, à 81% d’entre eux, soit un quart de l’électorat américain. A l’université Liberty, qui est dirigé par le fils d’un évangéliste célèbre des années 80, Jimmy Falwell, Trump a déclaré « qu’on ne chérit pas son gouvernement mais qu’on chérit son Dieu ». Ce groupe était très favorable à la reconnaissance de la capitale de l’Etat d’Israël, au nom « d’un arc biblique » qui unirait les deux religions juive et chrétienne. La décision du président aurait donc été motivée par l’idée de leur faire plaisir, dans un souci de politique intérieure, pour « parler à sa base ». Ce n’est certainement pas entièrement faux, mais cela ne suffit pas non plus comme explication, même complémentaire.

L’impopularité de Trump augmente

Car, paradoxalement, c’est au sein de ce groupe que Donald Trump a récemment perdu le plus de voix. Le Pew Research Center vient de publier une étude démontrant qu’ils étaient 78% à le soutenir encore en décembre, mais qu’ils ne sont plus que 61% aujourd’hui. Une perte de 17 points en quelques mois! Il faut donc arrêter d’appeler ces évangélistes « sa base », car si sa base se trouve en partie là, elle est visiblement plus étendue: la côte générale de Donald Trump, elle, n’a pas bougé dans le même laps de temps. De quoi affoler les plus fins analystes politiques! En tout cas, cela disqualifie l’idée qu’il s’agirait de récompenser ce groupe pour sa fidélité sans faille.

Un nouvelle crédibilité politique

La recherche d’un motif crédible amène donc à s’intéresser à la réaction des politiciens américains face à cette annonce. Et là la surprise est de taille: pas une voix discordante, pas un reproche, pas de front unis contre ce président et personne n’a dit qu’il est fou ou incontrôlable! Même les plus grandes voix démocrates approuvent la décision qui a été annoncée au monde: Nancy Pelosi, leader des démocrates à La Chambre, Chuck Schumer, leader du même groupe au Sénat, mais aussi de nombreuses voix d’opposants « traditionnels » à Donald Trump, y compris John McCain ou encore compris Bob Corker, qui semble avoir juré d’agir pour la chute du président jusqu’au dernier jour de son mandat qu’il perd pour sa part dans quelques mois à cause de cet homme, tous ont déclaré leur soutien et leur approbation sans réserve.

Un respect des institutions

Il faut alors se rendre compte et tirer cette conclusion qui déplait au monde entier: Donald Trump a agit dans le respect des décisions prises avant son élection, du moins sur le plan intérieur. Peu importe les règles du droit international dont il s’affranchit, en particulier la résolution 465 de l’ONU de 1980 ou la 2334 du 23 décembre dernier. Donald Trump ne se préoccupe que de son pays. Fidèle à ce qu’il fait depuis le départ, il rend au Congrès l’entièreté de son pouvoir législatif et renvoie hors de la Maison-Blanche ce qui n’a rien à y faire, selon lui. Or, la décision de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreu est une décision entérinée par une loi votée par le Congrès américain le 23 octobre 1995, le Jerusalem Embassy Act. Donald Trump n’a fait que la respecter en refusant de signer un énième report de six mois, comme l’ont fait tous ses prédécesseurs. Le congrès est donc satisfait puisque ses prérogatives sont conservées. Il est également satisfait parce que les grand élus américains sont tous favorables à la cause d’Israël depuis très longtemps: en mars 2015, John Boehner –alors président de la Chambre des représentants– avait invité Benjamin Netanyahu a venir s’exprimer à la tribune de l’Assemblée américaine, alors même que le président de l’époque, Barack Obama, refusait de lui accorder une audience à la Maison-Blanche.

Trump et la politique

Le 45e président américain aurait donc fait de la politique intérieure avec cette affaire, satisfaisant au passage, les juifs-américains, les évangélistes, le Congrès, les élus républicains et même les élus démocrates. C’est une opération pleinement réussie, d’autant qu’elle renforce son image d’un homme fort, déterminé et prêt à faire face au courroux général, fut-il mondial. Le fameux « il tient ses promesses » est désormais attaché à sa personne et deviendra sans nul doute une marque indélébile et qui soutiendra sa prochaine campagne.

Mais cette opération a aussi, encore une fois, montré son incapacité à comprendre la dimension symbolique d’une présidence et d’appréhender le ressenti des populations et les aspects émotionnels. Il répète encore qu’il souhaite la paix et qu’il œuvrera dans ce but sans relâche: il ne perçoit pas qu’il s’est disqualifié tout seul du rôle de modérateur neutre, tel que l’a remplit son pays jusqu’à présent dans ce conflit compliqué. La brutalité est parfois demandée dans certaines actions et il en est même qui l’apprécie ; mais elle n’est pas le meilleur chemin pour calmer les blessures qui sont à vif, ce qui est justement le cas dans cette région du monde.

Les électeurs américains se rendent bien compte du climat actuel et du reproche adressé à leur pays: la cote de leur président a aussitôt dégringolée pour atteindre le niveau le plus bas depuis son élection. Mais cela reste une chute contrôlée: cela durera un temps et reprendra le niveau de stabilité que l’on observe depuis des mois. Donald Trump est déjà reparti vers d’autres fronts et les Américains continuent à observer le tourbillon qui s’est abattu sur leur pays. Le reste du monde fait maintenant de même.

 

Source de l’article : Huffington Post

Droits d’image :  Evan El-Amin / Shutterstock.com

Plus d'actualités

L’auteur de l’attaque meurtrière ...

Un appel à témoins a été diffusé pour retrouver Chérif Chekatt, un Strasbourgeois de 29 ans. Le profil de l'assaillant présumé Les autorités ont diffusé...

«Gilets jaunes»: 125.000 manifestants ...

MANIFESTATION Le ministre de l'Intérieur a également fait état de 118 blessés du côté des manifestants... C’est le premier bilan de la soirée. Quelque 125.000 manifestants ont...

Les « Gilets Jaunes » sur ...

MANIFESTATIONS 69 personnes ont été interpellées à Paris, selon un bilan de la Préfecture de police dans la soirée de samedi... Un « acte 2 » moins mobilisateur...

Allemagne: Un prêtre se ...

EFFET BOOMERANG Le prêtre, qui est passé aux aveux lors d’une messe, a été relevé de ses fonctions et devra rembourser la somme volée… Il s’est...

Marseille: Dix personnes aspergées ...

Dix personnes attablées à la terrasse d’un bar à Marseille ont été légèrement blessées samedi soir par de l’acide chlorhydrique jeté par une femme SDF qui a été interpellée, a-t-on appris...

France : forte hausse ...

Le Premier ministre déplore l'augmentation de 69 % des actes antisémites sur les 9 premiers mois de 2018, dans une tribune publiée sur son compte Facebook Les actes antisémites...

Macron et Merkel dévoilent ...

11 Novembre : Les deux dirigeants ont dévoilé une nouvelle plaque au pied du monument la «Dalle sacrée»... Une cérémonie sobre et sans discours, miraculeusement épargnée...

Etats-Unis: Au moins onze ...

Nouvelle tuerie de masse aux Etats-Unis. Cette fois-ci, l’attaque a eu lieu dans une discothèque du sud de la Californie, d’après les pompiers. Au moins onze personnes...

René Trabelsi, le troisième ...

René Trabelsi a été nommé ce lundi 5 novembre 2018, ministre du Tourisme et de l’Artisanat par le chef du gouvernement de Youssef Chahed. René...

Etats-Unis : onze morts ...

Les drapeaux ont été mis en berne dans tout les pays et jusqu'au 31 octobre. L'Amérique est sous le choc au lendemain de la pire...

Une bombe retrouvée dans ...

Les démineurs ont fait exploser l'engin près du domicile du philanthrope juif, qui fait régulièrement l'objet d'attaques Une bombe a été trouvée lundi dans la...

Des millions de palestiniens ...

Contrairement à l'UNRWA, le HCR n'accorde pas le statut de réfugié à ceux qui ont la citoyenneté d'un autre pays Lors d’une réunion de cabinet...

Mélenchon entendu jeudi matin ...

JUSTICE : Le député est visé par deux enquêtes sur des soupçons d'emplois fictifs au Parlement européen... Les images ont fait le tour d’Internet. Le dirigeant de la...

Mort d’un jeune de ...

La population et les élus demandent plus de moyens à l’Etat pour lutter contre les violences à la suite du décès du garçon de 13...

Paris va ouvrir des ...

La maire socialiste de la capitale, Anne Hidalgo, compte utiliser des bâtiments vacants et des lieux municipaux pour créer des places d’hébergement pour les sans-abri....

Gal Vallerius condamné à ...

Arrêté en août 2017, ce franco-israélien de 36 ans était poursuivi pour avoir vendu différentes drogues sur le dark web, cet univers caché d'internet où se déroulent...

Fusillade raciste en Italie ...

Il avait tiré sur des migrants faisant six blessés. L'Italien qui avait tiré sur des Africains en février à Macerata après un meurtre sordide attribué à des...

Indonésie: le bilan du ...

Le bilan du séisme et du tsunami survenus vendredi ne cesse de s'alourdir. Le bilan du séisme et du tsunami qui ont frappé l'île indonésienne des Célèbes,...

Une délégation israélienne à ...

Le chef d'état-major de l'armée de l'Air israélienne doit emmener aujourd'hui une délégation à Moscou, pour éclaircir les circonstances dans lesquelles un avion russe a été...

Tempête Florence : au ...

Même si elle perd en intensité, la tempête Florence continue de déverser des trombes d’eau sur le sud-est des Etats-Unis et reste un danger pour...

affaire benalla - macron
Alexandre Benalla dit n’avoir ...

L’ancien membre de la sécurité du président de la République répond à sa convocation par les sénateurs. Le ton est donné.  se rendra bien le 19...

France : Démission de ...

A l’instar de Nicolas Hulot, d’autres ministres de l’environnement ont regretté le poids des lobbys ces dernières années. C’est un ouvrage au titre prémonitoire. En 1975, , premier...

Le sénateur américain John ...

L’ex-candidat républicain à la présidence est mort samedi. Héros de la guerre du Vietnam, populaire, il s’est aussi attiré l’hostilité des durs du camp républicain....

Soupçonné de terrorisme, un détenu libéré de prison par erreur
France : Soupçonné de ...

Un juge d’instruction a oublié de renouveler la détention provisoire de Oualid B., soupçonné d’être impliqué dans un projet d’attentat en 2014 à Lyon. Un homme suspecté...

Inde : un million ...

Les secouristes ont découvert six nouveaux corps, portant le bilan humain à plus de 410 morts depuis le début de la mousson, au mois de juin. Les...

stocklight / Shutterstock.com
Mort de Kofi Annan ...

Kofi Annan est mort ce samedi 18 août 2018. L'ancien leader de l'Organisation des Nations unies a succombé à une maladie contre laquelle il n'aura...

Que s’est-il passé devant ...

Ce mardi, peu avant 8h, une voiture a foncé sur la foule devant le palais de Westminster, faisant plusieurs blessés. Le conducteur a tout de suite...

A Bruxelles, Salah Abdeslam ...

Il a refusé de se lever à l’arrivée du tribunal, de décliner son identité et de répondre aux questions de la présidente Marie-France Keutgen sur la fusillade survenue le 15 mars 2016, rue...

France : Un nouveau ...

Amin Boutaghane succède à Loïc Garnier, qui dirigeait l'Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat) depuis 2009 et qui avait su repositionner cet outil essentiel de...

Un enfant Juif de ...

Un enfant de 8 ans du nom de “Cohen” a subi une attaque dans la ville de Sarcelles le 29 Janvier vers 18h30, alors qu'il...

Le «Jawad Comedy Club» ...

PROCÈS Accusé d’avoir hébergé les terroristes du 13-Novembre, Jawad Bendaoud est jugé, depuis mercredi, devant la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris… Jawad Bendaoud est...

Angela Merkel dénonce l’inadmissible ...

Angela Merkel a dénoncé samedi à l’occasion de la journée de commémoration des victimes de la résurgence de l’antisémitisme dans son pays, qualifiant de « honte » la nécessité...

Comprendre le scandale du ...

Une usine contaminée aux salmonelles, des nourrissons hospitalisés, un géant de l'agroalimentaire qui tarde à retirer les lots incriminés, des produits vendus en rayons malgré le...

Le conseil central palestinien ...

[caption id="attachment_45924" align="alignleft" width="300"] Ben Gingell / Shutterstock.com[/caption] Le conseil central de l'OLP avait été convoqué à titre extraordinaire pour répondre à la décision de Donald...

Une rue Mike Brant ...

[caption id="attachment_45839" align="alignleft" width="270"] Mike Brant et Esther Galil[/caption] Alors que le Conseil de Paris va décider du lieu qui portera le nom de Johnny Hallyday, il...

Démenti de la Direction ...

Ministere de l’Action et des Comptes publics Communiqué de presse Communiqué de presse   Direction générale des Finances publiques   Paris, le 29 décembre 2017...

Bercy dément la création ...

La direction générale des finances publiques a démenti ce vendredi avoir mis en place une cellule chargée d’examiner la situation fiscale des Français installés ou voulant...

ASSISTANTS PARLEMENTAIRES EUROPEENS : ...

Le parti d'extrême droite est poursuivi pour complicité et recel d'abus de confiance. Marine Le Pen, déjà mise en examen, et 16 autres personnes sont visées par...

ANTISEMITISME A PRINCETON

Des flyers de suprématistes blancs ont été affichés sur le campus universitaire de Princeton. Ils ont été découverts un peu partout sur le campus, selon...

TRUMP LE GRAND…

Jérusalem est notre Capitale depuis trois millénaires. Elle le fut alors que Paris, Washington et Londres n’étaient que des marécages voués au sanglier et aux...

NETANYAHU ACCUSE L’EUROPE « D’HYPOCRISIE » ...

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé l'Europe d'"hypocrisie" au sujet de la condamnation de la décision du président américain Donald Trump de reconnaître...

Manifestations en France contre ...

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté  samedi 09/12 à travers la France contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par les Etats-Unis et la venue du...

Afghanistan: Des Français ont ...

Des Français et des Algériens, certains arrivant de Syrie, ont rejoint les rangs du groupe Etat islamique dans le nord de l’Afghanistan, où les insurgés ont établi de nouvelles bases,...

VISITE D’AYELET SHAKED AU ...

Ayelet Shaked, ministre de la Justice en Israel a été reçue dans la ville de Tsuruga, lors de son voyage officiel au Japon. 6000 Juifs...

Football : L’Italie privée ...

Sous le choc de la non-participation de la Squadra Azzura à la prochaine Coupe du monde, l'Italie s'est réveillée avec une gueule de bois qui...

Après des dégradations, une ...

La plaque avait déjà dû être remplacée une première fois en 2015 après avoir été brisée et les coupables n’ont pas été retrouvés. « Nous n’oublierons...

Une touriste chinoise se ...

Une touriste chinoise s'est fait voler une montre de luxe estimée à 130.000 euros, mercredi 11 octobre au soir dans le XVIIIe arrondissement de Paris,...

La France va maintenir ...

La France va maintenir jusqu'au 30 avril 2018 les contrôles aux frontières rétablis au soir des attentats du 13 novembre 2015, faisant valoir «la persistance»...

L’Espagne dans l’incertitude après ...

L’Espagne célébrait jeudi 12 octobre sa fête nationale, symbole de l’unité du pays menacée par la crise entre la Catalogne et Madrid. Mariano Rajoy, chef...

Incendies en Californie: le ...

Des vignobles calcinés, des maisons détruites et surtout un bilan humain très lourd : les incendies qui ravagent la Californie du nord ont fait plus...

Les États-Unis et Israël ...

Jeudi 12 octobre, les États-Unis ont annoncé qu'ils se retiraient de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), accusant l'institution...