Contrôlée positive aux opiacés… pour avoir mangé un bagel aux graines de pavot

Par - 19 août 2018

Manger certains types de bagel peut engendrer des conséquences inattendues, surtout si l’on accouche le jour même. Elizabeth Eden, une habitante du Maryland (Etats-Unis) peut en témoigner : elle a été contrôlée positive aux opiacés par un médecin… pour avoir mangé un bagel aux graines de pavot.

L’anecdote, racontée par WBAL TV11, remonte au mois d’avril. « J’étais [à l’hôpital St. Joseph Medical Center] dans le lit, en train d’accoucher, en pleines contractions. Le docteur est venu me voir et m’a dit : « Vous avez été contrôlée positivement aux opiacés » » raconte la mère de famille, signalée dans la foulée aux autorités de l’Etat du Maryland.

Une expérience « traumatisante »

Si elle avait bien entendu qu’un tel résultat était possible en cas de consommation de graines de pavot – qui proviennent du pavot somnifère, une plante utilisée dans certaines drogues comme l’opium –, elle n’imaginait pas un tel scénario. D’autant que le médecin refuse sa demande de réaliser un autre test, bien qu’elle lui précise avoir mangé un bagel le matin même.

Des études ont montré qu’une simple cuillère de graines de pavot suffit à atteindre les 1.200 nanogrammes/mm, une valeur bien supérieure au minimum requis (300 ng/mm) au St. Joseph Medical Center pour être contrôlé positivement.

Elizabeth Eden juge cette expérience « traumatisante », elle dont le bébé a dû rester cinq jours de plus à l’hôpital, et qui s’est pour sa part vue assigner un contrôle par un assistant social avant que le quiproquo soit résolu et son dossier clos.

Source : 20Minutes