Plaidoyer pour réformer le système de santé israélien

Par - 23 août 2018

Sammy Ghozlan

Je me suis longtemps interrogé pour savoir si je devais ou non relever les dysfonctionnements du système de santé israélien, qui de toute évidence laisse sur le bord de la route un grand nombre de patients.

Les exemples ne manquent pas, et malgré la volonté de chercher à s’adapter au fonctionnement de Koupot Holim, il est notoire que l’administration est tellement complexe qu’il peut arriver que le malade renonce à se faire soigner.

Quant la maladie n’est pas trop grave (rhume, grippe, etc) cela peut passer, mais les cas que je vais vous citer ci-dessous démontrent que là aussi, il est temps que l’Etat décide d’apporter des réformes, qui de mon point de vue, sont simples, faciles, mais nécessaires.

Les exemples qui suivent proviennent de faits réels, mais nous avons changé les identités :

     Jean est tombé, sa jambe a heurté une barre de fer. Il s’est redressé, mais avait du mal à marcher. Il se rend à l’hôpital, le service d’urgence le prend en charge et le médecin prescrit une échographie de la jambe. Le patient soutient que selon lui, les symptômes indiquent que le tendon d’Achille est atteint. Mais sûr de lui, l’urgentiste orthopédiste conclut à une simple déchirure musculaire. Le patient repart avec un simple bandage sur la jambe. Il traîne ainsi en souffrant, durant 3 semaines ! Il repart à Paris où il est opéré d’urgence et plâtré, car il s’agissant bien sûr d’une rupture du tendon d’Achille.

     Jacques lui a brusquement une inflammation sur le nez, boutons, pustules… Le médecin traitant l’adresse un service des urgences à l’Hôpital. L’urgentiste pratique une incision à l’intérieur de la narine, sans vérifier que le patient est hémophile. De toute façon le diagnostic n’était finalement pas le bon….

Quant à Jules, il a fait une chute fortuite dans l’escalier d’une  Koupat Holim. L’escalier en question était sale et recouvert d’un liquide visqueux… Il s’est étalé de tout son long, puis s’est relevé. Mais aussitôt il ressent une forte douleur au bras qu’il ne pouvait alors plus lever. Se trouvant dans le bâtiment de la kppat holim, un infirmier l’a conduit à l’orthopédiste, qui prescrit une radiographie. Constatant qu’il  n’y a pas de fracture osseuse, il ordonne une échographie de l’épaule. Et là commence le parcours du combattant. Pourquoi n’a t il pas pratiqué immédiatement cette échographie dans les locaux de la Koupat Holim tout simplement?! Souffrant toujours, Jules s’en va aux urgences de l’hôpital de Netanya. Même scénario : Radiographie et prescription d’une échographie à effectuer en urgence, mais ailleurs qu’à l’hôpital. Pourquoi ne pas la faire aussitôt ?! Pourquoi cette perte de temps ?! Alors le processus imposé commence. Il faut prendre rendez-vous chez le médecin traitant. Celui-ci confirme la nécessité d’une échographie en urgence. Le premier rendez-vous est donné en septembre, alors qu’en insistant Jules obtient un rendez-vous dans un hôpital de Beer Sheva. Il s’y rend à la date prévue, mais si le DVD de l’examen lui est remis, le compte rendu ne pourra lui parvenir que dans une dizaine de jours. Un fois en possession de ce document il va en désespoir de cause, consulter un orthopédiste privé qui lui coûte 1200 shekels, et ordonne de la kiné en urgence.  Et même chose, il faut aller prendre rendez vous avec le médecin de famille qui doit délivrer l’ordonnance de physiothérapie. Mais la Koupat Holim ne propose un rendez vous que le 30 août. Peut-il rester ainsi 3 semaines sans soins, pour une déchirure d’un tendon ?!

Et ce qui est arrive à Jacqueline est du même acabit. Agée de 76 ans, elle prend la précaution de consulter le gynécologue de la Koupat Holim  qui prétend que dans son cas il n’y a aucun traitement. Comme son état se détériore, elle décide de demander l’avis d’un médecin privé, qui lui prescrit des soins adaptés à son cas, et notamment de la kinésithérapie génitale. Mais le premier rendez possible que lui donne le service spécialisé est le 31 janvier 2019 !!

Et Martine quant à elle souffrait d’une dent cariée. Le dentiste de la Koupat Holim qu’elle consulte ne la soigne pas, et demande qu’elle prenne un rendez vous par le Service Central de la caisse, et qui lui est donné aux calendes grecques.

 

Un médecin m’a confié qu’en raison des délais éloignés, de même que du coût élevé de certains services, des patients diabétiques ne pouvant obtenir les soins adaptés doivent être amputés de l’un de leurs membres. On ne peut passer sur la mendicité de certains pères de famille, qui viennent réclamer l’aumône dans les synagogues, pour faire soigner leur parent, ou leur enfant malade.

Comment par ailleurs, admettre qu’un médicament fabriqué par la société israélienne TEVA ne soit pas distribué en Israel ?!

Est-ce cela la médecine d’un pays avancé en matière de technologie ?! Les délais sont longs. Le système impose une prise en charge que chaque patient doit obtenir de sa caisse avant de faire un examen.

Le paradoxe est grand, et les conséquences graves pour la santé des israéliens.

Comment comprendre que ce pays à la pointe de la recherche scientifique, de la technique, soit aussi arriéré, en  matière de santé publique ?! Certains hôpitaux ne sont plus opérationnels les après-midi, car les médecins et les spécialistes sont contraints de quitter ces établissements pour tenir leur cabinet privé…

Les patients olim de France se plaignent de l’absence de correspondants parlant français dans leur Koupat Holim. On y parle Russe Arabe Anglais et bien sur Hébreu, mais pas Français. Il serait intelligent et pratique et bien plus prudent d’imprimer en français aussi, les notices des médicaments qui ont leur équivalent en France.

Les dysfonctionnements d’une administration d’un autre âge et  au fonctionnement technocratique révolu nuisent à la santé des citoyens et à la bonne réputation du pays. Tout cela n’est ni satisfaisant, ni convenable. Il y a cependant des solutions que le Gouvernement et notamment le Ministère de la santé doivent faire appliquer sans délai.  Tout d’abord attirer les médecins et spécialistes français compétents, en facilitant leur alyah, leur installation, leur intégration. Et simultanément demander aux caisses Koupot Holim d’établir des conventions avec les médecins et para-médecins israéliens privés.

Permettez-moi de vous renvoyer à l’article et reportage réalisés par la chaîne franco israélienne I24 News qui titre : “Quand le système de santé israélien donne la migraine aux français”  et que l’on peut suivre via le lien : https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/societe/182365-180822-quand-le-systeme-de-sante-israelien-donne-la-migraine-aux-francais

Je veux faire confiance à l’intelligence juive, et espère que les améliorations interviendront rapidement dans l’intérêt de tous.

Plus d'actualités

L’EDITO DE JACQUES KUPFER ...

Il existe en Israël une élite autoproclamée juridico-médiatique qui est convaincue d’être propriétaire du pays. Ainsi le système de cooptation par d’autres juges donne les...

L’EDITO DE JACQUES KUPFER ...

La classe médiatico-politique de France s’est réveillée en sursaut en raison d’une poussée fulgurante de l’antisémitisme ! Le Président de la République s’est rendu au...

AMNESTY INTERNATIONAL A PERDU ...

Amnesty International est une Organisation Non Gouvernementale , un mouvement qui prétend regrouper 7 millions de personnes qui ont décidé de prendre l'injustice comme une...

Non, Mr le Grand ...

Suite au regain d’antisémitisme que connaît la France (grande nouvelle ...), Elkabbach interrogeait le grand Rabbin de France. [caption id="attachment_84131" align="alignright" width="183"] Haim Korsia -...

Lettre de 1923 des ...

Cette lettre, conservée par l’arriéré petit fille de Hay Guetta, raconte la situation des juifs de Hebron il y a presque 100 ans. Hay Guetta,...

Tout le monde veut ...

"Tout le monde veut prendre sa place", c'est une émission télévisée animée par Nagui et que France 2 diffuse chaque jour depuis 2005 Des candidats...

Un acte (sur les ...

La Terre d'Israël a depuis toujours revêtu une importance capitale dans ma maison et la maison de mes parents. En tant que nouveaux immigrants, nous...

Interview de la vice ...

Quelles ont été les réalisations du ministère des Affaires étrangères sous votre mandat de vice-ministre? Tout d’abord, j’ai modifié le langage juridique des documents du...

La Seconde Guerre mondiale, ...

Lorsqu'une visite guidée en famille du Mémorial de Caen fait l'impasse sur les camps de concentration et l'extermination des juifs. Récit par . C'était un après-midi du...

Rabbins et Politique

Question: La politique en Israël est un plat qui se mange à toute heure de jour comme de nuit... Pensez vous que les rabbins doivent aussi...

nourriture traditionnelle sefarad
Pourquoi en Israël les ...

Depuis les premières années de l'Etat d'Israël, le public Ashkénaze, originaire des pays européens avec tout son développement culturel, s'est senti supérieur aux immigrés des...

MACRON : LA FRANCE ...

Nous avons suivi de Jérusalem les émeutes parisiennes avec attention; en particulier les félicitations adressées aux forces de l’ordre pour avoir maitrisé la situation. Avec...

Représentant rabbinique ou Avocat ...

Représentant rabbinique ou Avocat ? C'est une question très banale. Mais la vérité absolue c'est que dans cette question se trouve aussi la réponse. Qui...

Quand les yeux s’ouvrent ...

« Les Français arrivent tard à tout, mais enfin ils arrivent. » Cette formule de Voltaire s’applique bien à une gauche plus ou moins islamo-gauchiste qui a ses...

Les deux rives du ...

Lorsque des membres du likoud vinrent se présenter à Menahem Begin pour lui demander de retirer les deux rives du Jourdain de la plateforme politique...

L’Europe infectée

Un juif héroïque père de quatre enfants, Harry Fold, a été poignardé par un terroriste arabe. La famille de ce dernier recevra près de 2...

Palestiniens, leur rêve va ...

Jusqu'en 1967 le peuple « palestinien» n'existait pas. La Palestine ne concernait que les juifs car ce nom est officiellement donné à la région par l'empereur Hadrien...

Psycho : Réflexions sur ...

Lors d’un séminaire à Ein Guédi, au bord de la Mer de Sel, en 2006, je donnais une longue conférence sur la genèse du cancer....

CRIME SANS CHÂTIMENTS

Nous avons oublié le sens du mot « ennemi ». On peut écouter les émissions télévisées concernant les actes du hamas, feuilleter la presse et...

TRUMP LE GRAND…

Jérusalem est notre Capitale depuis trois millénaires. Elle le fut alors que Paris, Washington et Londres n’étaient que des marécages voués au sanglier et aux...

HANNOUKA : LA FORCE ...

L'obscurité est le domaine de l'inconnu et de la peur. La lumière nous rassure parce qu'elle nous rend la perception de la réalité. J'ai eu...

ALYA ET INTÉGRATION DES ...

Près de 350 personnes étaient présentes ce 4 décembre 2017 au Centre Communautaire Francophone de Netanya Heikhal Eytan pour participer au débat organisé par Sammy...

Pour Poser la Bible ...

Pour diffuser l’enseignement du Rav Léon Ashkénazi, plus connu sous le nom de Manitou, à une grande échelle, le site internet www.manitou-lhebreu.com met à disposition...

ISRAEL IS FOREVER A ...

Israel Is Forever (IIF)  a de nouveau démontré qu’ils collaient à l’actualité. Le 10 Décembre 2017, soit quelques jours à peine après la Déclaration Trump...

Pour en finir avec ...

C’est déjà la rentrée, et rares sont ceux qui sont encore en vacances. Dans mon entourage proche, à part mon ami François, tout le monde...

Barcelone : Il n’est ...

REMISE EN CAUSE – Le mythe du Maroc  «  plus beau pays du monde  » et  «  terre de tolérance et de modération  » a...