LE DENI ! ERREUR OU FAUTE D’ETAT ?

Par - 10 octobre 2019

L’attentat islamo terroriste de la Préfecture de Police à Paris

Ce que savait aussitôt le BNVCA.

Le 3 octobre à 13h, la presse annonçait en flash spécial que des agressions mortelles ont été commises à la Préfecture de police de Paris. Quatre policiers poignardés  sauvagement sont morts, une autre policière est blessée grièvement.

Il s’avère que l’auteur abattu au sein même de la Préfecture était un fonctionnaire de cette institution affecté au Service des renseignements depuis 20 ans. Les premières informations le présentent comme sourd et muet.

Aussitôt le BNVCA soupçonne un attentat islamo terroriste. Nous sommes d’ailleurs, là encore;  les premier et les seuls à communiquer en ce sens.

Nous pensons immédiatement que les faits rapportés, les cibles choisies le mode l’opératoire, l’usage d’un couteau, constituent les éléments permettant d’accréditer cette thèse de l’attentat.  Selon nous, à ce moment là, l’attaque n’a pu être commise que par un individu musulman, de couleur ou pas, ou d’un converti à l´islam.

Cela se produit fréquemment en France de nos jours.

Au contraire un européen, non musulman se serait servi lui d’une arme automatique, pistolet, fusil ou grenade.

Nous ne nous sommes pas trompés.

Nos informations recueillies immédiatement nous apprennent qu’effectivement  l’auteur  est né  à Fort de France.

Il s’appelle  Mikael Harpon, il est marié à une femme musulmane d’origine marocaine. Il est sourd et muet. Il est affecté au service informatique de la direction du renseignement ou il a accès à des données secrètes et d’un haut niveau de haute sécurité. De surcroît nous découvrons déjà ce détail important selon lequel il refuse “de serrer la main aux femmes” depuis sa conversion à l´Islam.

Si déjà à notre niveau, au BNVCA nous savions tout cela il nous paraissait clair que les policiers chargés de l’enquête tout comme le Ministre de l’intérieur et le Procureur de la République disposaient de ces informations cruciales qui plaidaient en faveur d’un acte islamo terroriste.

Peu s’en faut. L’opinion est trompée. L’assassin est présenté aux médias comme un homme au dessus de tout soupçon et pour eux “la conversion à l´islam” ne veut pas dire “radicalisation”  et bla bla bla.

De plus, on veut nous faire croire que l’assaillant aurait eu un “conflit professionnel  avec sa hiérarchie” ou peut être  un “dépit  amoureux” etc.

Le Ministre de l’intérieur sûr de lui annonce que  le criminel “est un employé modèle sans histoire, que sa conversion à l’Islam n’est pas liée à son acte et que son dossier administratif ne présentait aucun signe de radicalisation”.  Donc ni le parquet antiterroriste ni la police antiterroriste (SDAT)  ne seront saisis. L’affaire est confiée à la police judiciaire et au Parquet de Paris.

On nous “balance” que l’incrimination s’oriente plutôt vers le chef d’ “assassinats et tentative d’assassinat sur personnes dépositaires de l’autorité publique.”. Et bla bla bla et ça continue.

Même les représentants syndicaux s’y sont employés au commencement, lors de leurs interventions médiatiques.

Pourtant certains d’entre eux ont évoqué des pressions qu’ils subissaient pour les amener à convaincre l’opinion qu’il s’agissait d’un acte délibéré, peut être selon eux pour protéger l’institution et la dédouaner de ses responsabilités en la matière.

Et l’enquête qui malgré tout se poursuit, s’oriente alors vers l’épouse de l’assassin. Elle qui est aussi malentendante, est gardée à vue.

Assistée d’une personne qui connaît la langue des signes elle raconte que la veille du crime, son mari a tenu des propos incohérents.  Il a entendu des voix dit-elle.

Pourtant les autorités persistent à ne pas considérer l’acte terroriste. Mais voilà les témoignages les éléments nouveaux de l’enquête, les perquisitions, les recherches effectuées au domicile du couple Harpon, l’examen des téléphones et des ordinateurs ont révélé des informations capitales qui confirment nos soupçons depuis le début de cette affaire.

Ainsi l’assassin s’est converti à l’islam. Il fréquente la mosquée de Gonesses (Val d’Oise) réputée salafiste .

Nous l’avons su immédiatement au BNVCA de même que son nom , son prénom, son âge et son lieu de naissance.

Si nous le savions comment expliquer que les autorités ne l’aient pas su elles , à leur niveau ?

Surprenant . Déni, désir ou besoin de camoufler… Pour qui? Pourquoi?

Alors oui, si comme veut nous l’asséner le Ministre de l’Intérieur, il était un employé modèle auparavant, rien dans son dossier administratif ne laissait soupçonner une quelconque dérive, il faut admettre que son comportement a changé depuis cette adhésion à l’islam salafiste.

Et voilà que peu à peu le Procureur de la République distille des informations qui révèlent la dangerosité de Harpon.

Et progressivement l’acte se révèle enfin terroriste et le magistrat de la section antiterroriste est enfin saisi.

Tard certes, mais mieux vaut tard que jamais . Ce qui permet de prolonger la garde à vue de l’épouse Harpon à 92 h si nécessaire.

Je reste convaincu que les autorités savaient tout cela , mais pourquoi chercher à dissimuler?

Voulaient-elles préserver l’Islam et les musulmans? Voulaient-elles éviter de créer la panique parmi les français déjà fortement éprouvés par les attentats terroristes islamistes?  Malgré les mesures de sécurité , le plan Vigipirate ou les opérations Sentinelle…

N’est-ce pas les prendre pour des veaux? Personne n’a jamais cru à ces allégations et surtout pas nous au BNVCA.  Et pourtant pendant 3 jours durant; ni le parquet antiterroriste ni la police spécialisée n’avaient été saisis.

Or, rapidement, les investigations permettent de découvrir la véritable personnalité sournoise de Harpon qui la veille, et juste avant son attentat, avait échangé 33 SMS avec sa femme sur des thèmes religieux douteux , sinon  sulfureux.

Je pense que la hiérarchie de Harpon aurait dû être plus vigilante du jour où cet employé qui bénéficiait de l’habilitation au Secret Défense avait épousé les thèses salafistes , Il  se recouvrait de la djellabah pour faire ses prières; il refusait de parler aux dames du service, il avait salué les attentats contre Charly Hebdo !

Ce type de comportement qui existe aujourd’hui dans la police se présente aussi dans d’autres organisations comme la RATP où des chauffeurs de bus ne veulent pas s’asseoir sur le siège occupe auparavant par une autre conductrice.

Ils réclament des salles prières. Ce phénomène existe déjà dans les aéroports. Le liste est longue et les pouvoirs publics paraissent laxistes et démunis en tout cas.

Apparemment ils sont inconscients du danger qui guette toutes nos institutions nationales infiltrées désormais par ce type de personnages qui trompent la confiance qui leur est légitimement accordée et peuvent passer à l´acte hostile à tout moment – moment  imprévisible et dès qu’ils en auront senti le besoin, se missionnant eux-mêmes  décidant d’eux- mêmes du moment de passage à l’acte au nom” d’Allah Akhbar ” et devenir des martyrs des kamikazes.

 

C’est tout à fait le cas de figure que nous avons rencontré dans l’assassinat de Sarah Halimi ,et pourtant la justice tarde à reconnaitre ce crime comme un attentat  islamiste de surcroit antisémite manifeste.

Il y a peu nous constations que des bandits se convertissaient à l’Islam en prison pendant que des musulmans s’y radicalisaient. Aujourd’hui l’affaire des meurtres dans la Préfecture de Police démontre que nul n’est à l’abri nulle part.

Le saint des saints que représente la Direction des Renseignements à l’intérieur du Temple Préfecture de Police a été fortement atteint, gravement bousculé, dramatiquement endeuillé.

Je continue de penser que cela est gravissime.

Je crains fortement que les autorités du gouvernement ne prennent pas suffisamment en compte la mesure du danger que représente pour les citoyens et même pour l’Etat dans son ensemble, l’influence de l’Islam incontrôlé.

Pourtant des voix autorisées se sont élevées pour nous alerter.

Je considère qu’il faut écouter attentivement les avis de l’Imam Chalghoumi, Président de la Conférences des Imams de France, ou encore Mohamed Sifaoui, ou aussi  Zineb El Rhazaoui écrivaine journaliste militante des droits de l’homme.

Ils ne cessent de réclamer des actes coercitifs contre les islamistes. Ils demandent la fermeture des mosquées salafistes, l’interdiction sur notre sol de conférenciers idéologues de l’islam extrémiste , l’interdiction du port du voile islamique dans les lieux publics, à l’université et bien d’autres choses pour endiguer le phénomène qui se répand.

L’assaillant islamo-terroriste Harpon avait accès aux données informatiques sensibles. Il connaissait les codes secrets. Il pouvait disposer de listes de noms de policiers et autres . Qu’en a t il fait? L’ enquête permettra-t-elle de découvrir tout cela et au besoin de protéger les policiers et les citoyens? Harpon n’a -t-il pas prévenu ses frères  islamistes qu’ils étaient surveillés et recherchés ?

La question se pose de savoir comment ces policiers en principe compétents et formés   pour détecter un musulman extrémiste n’ont pas vu, ou ont refusé de voir et de signaler le nouveau Harpon ?

Ce dernier, au poste stratégique qu’il occupait n’aura- t-il pas rectifié, corrigé, effacé les signalements d’islamistes fichés par ses collègues? N’aura-t-il pas lui-même aménagé son dossier administratif personnel et confidentiel ?

Pourquoi ces policiers, au demeurant professionnels  ont- ils observé une véritable omerta ?

Tout cela doit être vite éclairci, rectifi , et porté à notre connaissance.

Enfin il faudra que l’enquête nous prouve que l’assassin, dont on connaît les handicaps et les faiblesses, n’a pas été guidé, conduit, influencé, encouragé pour commettre ses forfaits, soit par le discours extrémiste d’un idéologue engagé, soit par un “officier traitant du mouvement des frères musulmans”.

 

Il faut observer que ces policiers du Renseignement  n’ont pas été capables de découvrir Harpon leur collègue, cet individu tout près d’eux; à côté d’eux, dans leur environnement immédiat, dans leur propre contact quotidien. Nous sommes en droit de craindre pour la sécurité de chaque citoyen et de chaque institution publique. Je crains désormais pour l’armée, la police, la justice, la banque, la médecine, les hôpitaux, les établissements publics.

La liste est longue, surtout quand on sait ou qu’on ne veut ni voir ni savoir qu’un employé, un fonctionnaire qui se sera radicalisé, n’aura pas été repéré, ni  dénoncé avant son passage à l’acte imminent  par crainte d’être accusé de délation ou d’islamophobie.

Ce complexe doit disparaître.

Pourrons nous espérer qu’à la lumière de ce drame affreux  le gouvernement aura pris la mesure du danger et décidera de mesures efficaces et drastiques pour parer en profondeur à tout évènement de ce type afin d”écarter tout risque tant  pour le citoyen que pour la nation?

Il aura fallu quand même près de 3 jours pour que la police et la justice admettent enfin que les agressions mortelles étaient bien un attentat islamo-terroriste comme l’avait immédiatement affirmé le BNVCA dès l’annonce du crime.

 

Par SAMMY GHOZLAN

President du BNVCA

Comissaire honoraire de Police

Plus d'actualités

Monter en Israël et ...

Le mot Alya en Hébreu veut dire littéralement montée et induit déjà cette sensation de mouvement. La diaspora sollicitait notre mental, la Terre tant Promise fait ressentir à tout...

L’importance spirituelle de l’Alyah

Chers amis, Chalom  ! En rapport avec notre Paracha, "Lekh-lekha", dans laquelle Dieu demande à Avraham notre père, d'aller vers le Pays d'Israël, voici un article...

Accidents des vélos et ...

Selon la loi, l'utilisateur d'une trottinette ou d'un vélo électriques blessé dans un accident est considéré comme un piéton qui a été renversé "En dépit...

Relever les défis de ...

Voyant l'atmosphère sensationnelle du congrès de Bâle et des centaines de délégués du monde entier réunis pour la première fois depuis 2000 ans par lui,...

Le Tombeau des rois. ...

Imaginez que vous vous appelez Christian Jeaumont, que vous habitez à Paris dans ce que l’on appelle ‘‘les beaux quartiers’’ pas très loin de la...

LE TEMPS DES POGROMS ...

Nous commémorons cette année les 90 ans de la vague de pogroms meurtriers qui a frappé le Yshouv en Eretz Israël en 1929. En ce...

 AVIGDOR LIBERMAN : LE TRUBLION ...

  J'avais beaucoup d'estime et de considération pour Avigdor Liberman, je pensais que ses positions politiques étaient de nature à défendre les intérêts d'Israël ,...

L’hypocrisie de la gauche

Il y a quelques jours, la Gauche appelait le peuple «  à sortir dans la rue » pour manifester afin de « sauver la Démocratie » suite à...

FIERTE

Yom Hashoah. Nous commémorons l’extermination de 6 millions des nôtres sur le sol européen. L’alliance sordide de la croix gammée du Führer avec le croissant...

Pavel Bernshtam / Shutterstock.com
LE HAMAS AGRESSE ET ...

Le 15 mars, le Hamas ou le Djihad islamique ont lancé sur Israël  des missiles depuis Gaza qu'ils gouvernent. Ils ont visé le centre du...

Cour suprême d’injustice ou ...

Notre plus haute instance juridique vient d’invalider la candidature à la Knesset du Dr Michael Ben Ari. En dernier recours cette institution a jugé la...

L’EDITO DE JACQUES KUPFER ...

Il existe en Israël une élite autoproclamée juridico-médiatique qui est convaincue d’être propriétaire du pays. Ainsi le système de cooptation par d’autres juges donne les...

L’EDITO DE JACQUES KUPFER ...

La classe médiatico-politique de France s’est réveillée en sursaut en raison d’une poussée fulgurante de l’antisémitisme ! Le Président de la République s’est rendu au...

AMNESTY INTERNATIONAL A PERDU ...

Amnesty International est une Organisation Non Gouvernementale , un mouvement qui prétend regrouper 7 millions de personnes qui ont décidé de prendre l'injustice comme une...

Non, Mr le Grand ...

Suite au regain d’antisémitisme que connaît la France (grande nouvelle ...), Elkabbach interrogeait le grand Rabbin de France. [caption id="attachment_84131" align="alignright" width="183"] Haim Korsia -...

Lettre de 1923 des ...

Cette lettre, conservée par l’arriéré petit fille de Hay Guetta, raconte la situation des juifs de Hebron il y a presque 100 ans. Hay Guetta,...

Tout le monde veut ...

"Tout le monde veut prendre sa place", c'est une émission télévisée animée par Nagui et que France 2 diffuse chaque jour depuis 2005 Des candidats...

Un acte (sur les ...

La Terre d'Israël a depuis toujours revêtu une importance capitale dans ma maison et la maison de mes parents. En tant que nouveaux immigrants, nous...

Interview de la vice ...

Quelles ont été les réalisations du ministère des Affaires étrangères sous votre mandat de vice-ministre? Tout d’abord, j’ai modifié le langage juridique des documents du...

La Seconde Guerre mondiale, ...

Lorsqu'une visite guidée en famille du Mémorial de Caen fait l'impasse sur les camps de concentration et l'extermination des juifs. Récit par . C'était un après-midi du...

Rabbins et Politique

Question: La politique en Israël est un plat qui se mange à toute heure de jour comme de nuit... Pensez vous que les rabbins doivent aussi...

nourriture traditionnelle sefarad
Pourquoi en Israël les ...

Depuis les premières années de l'Etat d'Israël, le public Ashkénaze, originaire des pays européens avec tout son développement culturel, s'est senti supérieur aux immigrés des...

MACRON : LA FRANCE ...

Nous avons suivi de Jérusalem les émeutes parisiennes avec attention; en particulier les félicitations adressées aux forces de l’ordre pour avoir maitrisé la situation. Avec...

Représentant rabbinique ou Avocat ...

Représentant rabbinique ou Avocat ? C'est une question très banale. Mais la vérité absolue c'est que dans cette question se trouve aussi la réponse. Qui...

Quand les yeux s’ouvrent ...

« Les Français arrivent tard à tout, mais enfin ils arrivent. » Cette formule de Voltaire s’applique bien à une gauche plus ou moins islamo-gauchiste qui a ses...

Les deux rives du ...

Lorsque des membres du likoud vinrent se présenter à Menahem Begin pour lui demander de retirer les deux rives du Jourdain de la plateforme politique...

L’Europe infectée

Un juif héroïque père de quatre enfants, Harry Fold, a été poignardé par un terroriste arabe. La famille de ce dernier recevra près de 2...

Palestiniens, leur rêve va ...

Jusqu'en 1967 le peuple « palestinien» n'existait pas. La Palestine ne concernait que les juifs car ce nom est officiellement donné à la région par l'empereur Hadrien...

Psycho : Réflexions sur ...

Lors d’un séminaire à Ein Guédi, au bord de la Mer de Sel, en 2006, je donnais une longue conférence sur la genèse du cancer....

Plaidoyer pour réformer le ...

[caption id="attachment_78053" align="alignleft" width="142"] Sammy Ghozlan[/caption] Je me suis longtemps interrogé pour savoir si je devais ou non relever les dysfonctionnements du système de santé...

CRIME SANS CHÂTIMENTS

Nous avons oublié le sens du mot « ennemi ». On peut écouter les émissions télévisées concernant les actes du hamas, feuilleter la presse et...

TRUMP LE GRAND…

Jérusalem est notre Capitale depuis trois millénaires. Elle le fut alors que Paris, Washington et Londres n’étaient que des marécages voués au sanglier et aux...

HANNOUKA : LA FORCE ...

L'obscurité est le domaine de l'inconnu et de la peur. La lumière nous rassure parce qu'elle nous rend la perception de la réalité. J'ai eu...

ALYA ET INTÉGRATION DES ...

Près de 350 personnes étaient présentes ce 4 décembre 2017 au Centre Communautaire Francophone de Netanya Heikhal Eytan pour participer au débat organisé par Sammy...

Pour Poser la Bible ...

Pour diffuser l’enseignement du Rav Léon Ashkénazi, plus connu sous le nom de Manitou, à une grande échelle, le site internet www.manitou-lhebreu.com met à disposition...

ISRAEL IS FOREVER A ...

Israel Is Forever (IIF)  a de nouveau démontré qu’ils collaient à l’actualité. Le 10 Décembre 2017, soit quelques jours à peine après la Déclaration Trump...

Pour en finir avec ...

C’est déjà la rentrée, et rares sont ceux qui sont encore en vacances. Dans mon entourage proche, à part mon ami François, tout le monde...

Barcelone : Il n’est ...

REMISE EN CAUSE – Le mythe du Maroc  «  plus beau pays du monde  » et  «  terre de tolérance et de modération  » a...