La Seconde Guerre mondiale, sans juifs ni déportation

Par - 15 janvier 2019

Lorsqu’une visite guidée en famille du Mémorial de Caen fait l’impasse sur les camps de concentration et l’extermination des juifs. Récit par .

C’était un après-midi du mois de décembre. Pour les vacances scolaires, j’avais décidé de faire un saut dans l’Histoire et d’aller passer quelques jours dans la région des plages du Débarquement. Pour compléter le tour du cimetière d’Omaha Beach, je me suis inscrite à une visite guidée « en famille » du Mémorial de Caen autour du thème de la Seconde Guerre mondiale. L’idée était simple : laisser à des professionnels rompus à l’exercice le soin d’expliquer à mes enfants, âgés de huit et dix ans, les dessous de la Seconde Guerre mondiale, afin qu’ils en apprennent davantage que ce qu’ils en savent déjà. Avec une conférencière, nous aborderions « les grandes questions de la Seconde Guerre mondiale grâce à la découverte de documents d’époque et à la manipulation d’objets », comme l’annonce le site internet du Mémorial.

Cela a plutôt bien commencé. Nous avons tout compris des origines de la Seconde Guerre mondiale depuis le traité de Versailles, et la guide a expliqué avec soin la montée des nationalismes et les dessous de la propagande, tout comme la différence entre « Allemands » et « troupes nazies ». Sauf qu’au bout de presque deux heures, nous n’avions parcouru l’Histoire que jusqu’en 1941. Et qu’en dépit du programme annoncé, des sujets essentiels ont été complètement passés sous silence.

Impasse sur la Shoah

Le mot « juif » n’a été prononcé que deux fois (exclusivement pour expliquer qu’Hitler les tenait pour responsables de la crise) ; « Tsiganes » et « homosexuels », pas une seule fois. Le mot « débarquement » n’a été prononcé qu’à l’accueil du groupe, avant de pénétrer dans l’exposition, pour nous dire que « la Bataille de Normandie avait duré plusieurs jours, et non quelques heures comme on le croit souvent ». Les mots « étoile jaune », « déportation », « camp de concentration », « chambres à gaz », « Gestapo », « dénonciation », « pogrom », « ghetto », « rafle », « génocide »… n’ont pas été prononcés une seule fois. Pas une seule fois en plus de 2 h 30.

Lorsque je me suis étonnée que l’on saute allègrement la moitié de l’exposition, la guide a répondu très posément qu’avec « des enfants de moins de douze ans, on n’aborde pas la question de la Shoah », mais que « libre à [nous] de retourner dans les salles dédiées à la fin de la visite guidée ». Sauf qu’à la fin de la visite, qui s’est éternisée bien au-delà de la durée annoncée (elle devait être concentrée sur 1 h 45), impossible de trouver la force de poursuivre. C’est donc dans le hall du Mémorial et armée d’un smartphone que j’ai choisi quelques photos sur Internet pour parler de la déportation et de la Shoah à mes enfants.

Que l’on choisisse de ne pas montrer des photos ou des films montrant les horreurs de cette guerre à tous les enfants âgés d’une dizaine d’années sans connaître leur degré de sensibilité, soit. Mais à quoi bon les emmener visiter le mémorial de la Seconde Guerre mondiale si on omet sciemment de parler des juifs, de la déportation ou des camps de concentration ?

Un Français sur dix ignore ce qu’est la Shoah

Fin décembre, un sondage Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès révélait qu’un Français sur dix n’a jamais entendu parler du « génocide des juifs ». Une ignorance qui touche une personne sur cinq chez les 18-35 ans ! Pourtant, comment transmettre les leçons de l’Histoire si même ceux qui s’y intéressent, se déplacent à l’exceptionnel Mémorial de Caen et paient cher pour bénéficier d’informations éclairées (19,80 euros pour un billet d’entrée plein tarif ou 17,50 euros le tarif réduit, auxquels il faut ajouter 4,50 euros par adulte pour la visite guidée et 3 euros par enfant) ne sont pas jugés aptes à connaître l’Histoire dans sa globalité ?

Contacté a posteriori pour connaître les raisons de ces omissions volontaires, le service Réservation du Mémorial a d’abord répondu au Point qu’il « n’était pas étonné : 1 h 45, c’est trop court pour avoir le temps d’aborder tous les sujets ». Mais le choix des thèmes finalement évoqués en 2 h 30 était-il judicieux ? Une responsable a ensuite pris le relais et regretté que notre visite se soit déroulée ainsi : « Nous abordons toujours la thématique du génocide des juifs et des Tsiganes à travers quelques photos, et notamment le cartable de Roger Stern, jeune garçon juif qui vivait en France pendant la guerre, ce qui nous permet d’aborder le sort des enfants dans la Shoah. » Cela n’a malheureusement pas été le cas pour nous.

 

Louise Cueno

Journaliste Le Point

Plus d'actualités

 AVIGDOR LIBERMAN : LE TRUBLION ...

  J'avais beaucoup d'estime et de considération pour Avigdor Liberman, je pensais que ses positions politiques étaient de nature à défendre les intérêts d'Israël ,...

L’hypocrisie de la gauche

Il y a quelques jours, la Gauche appelait le peuple «  à sortir dans la rue » pour manifester afin de « sauver la Démocratie » suite à...

FIERTE

Yom Hashoah. Nous commémorons l’extermination de 6 millions des nôtres sur le sol européen. L’alliance sordide de la croix gammée du Führer avec le croissant...

Pavel Bernshtam / Shutterstock.com
LE HAMAS AGRESSE ET ...

Le 15 mars, le Hamas ou le Djihad islamique ont lancé sur Israël  des missiles depuis Gaza qu'ils gouvernent. Ils ont visé le centre du...

Cour suprême d’injustice ou ...

Notre plus haute instance juridique vient d’invalider la candidature à la Knesset du Dr Michael Ben Ari. En dernier recours cette institution a jugé la...

L’EDITO DE JACQUES KUPFER ...

Il existe en Israël une élite autoproclamée juridico-médiatique qui est convaincue d’être propriétaire du pays. Ainsi le système de cooptation par d’autres juges donne les...

L’EDITO DE JACQUES KUPFER ...

La classe médiatico-politique de France s’est réveillée en sursaut en raison d’une poussée fulgurante de l’antisémitisme ! Le Président de la République s’est rendu au...

AMNESTY INTERNATIONAL A PERDU ...

Amnesty International est une Organisation Non Gouvernementale , un mouvement qui prétend regrouper 7 millions de personnes qui ont décidé de prendre l'injustice comme une...

Non, Mr le Grand ...

Suite au regain d’antisémitisme que connaît la France (grande nouvelle ...), Elkabbach interrogeait le grand Rabbin de France. [caption id="attachment_84131" align="alignright" width="183"] Haim Korsia -...

Lettre de 1923 des ...

Cette lettre, conservée par l’arriéré petit fille de Hay Guetta, raconte la situation des juifs de Hebron il y a presque 100 ans. Hay Guetta,...

Tout le monde veut ...

"Tout le monde veut prendre sa place", c'est une émission télévisée animée par Nagui et que France 2 diffuse chaque jour depuis 2005 Des candidats...

Un acte (sur les ...

La Terre d'Israël a depuis toujours revêtu une importance capitale dans ma maison et la maison de mes parents. En tant que nouveaux immigrants, nous...

Interview de la vice ...

Quelles ont été les réalisations du ministère des Affaires étrangères sous votre mandat de vice-ministre? Tout d’abord, j’ai modifié le langage juridique des documents du...

Rabbins et Politique

Question: La politique en Israël est un plat qui se mange à toute heure de jour comme de nuit... Pensez vous que les rabbins doivent aussi...

nourriture traditionnelle sefarad
Pourquoi en Israël les ...

Depuis les premières années de l'Etat d'Israël, le public Ashkénaze, originaire des pays européens avec tout son développement culturel, s'est senti supérieur aux immigrés des...

MACRON : LA FRANCE ...

Nous avons suivi de Jérusalem les émeutes parisiennes avec attention; en particulier les félicitations adressées aux forces de l’ordre pour avoir maitrisé la situation. Avec...

Représentant rabbinique ou Avocat ...

Représentant rabbinique ou Avocat ? C'est une question très banale. Mais la vérité absolue c'est que dans cette question se trouve aussi la réponse. Qui...

Quand les yeux s’ouvrent ...

« Les Français arrivent tard à tout, mais enfin ils arrivent. » Cette formule de Voltaire s’applique bien à une gauche plus ou moins islamo-gauchiste qui a ses...

Les deux rives du ...

Lorsque des membres du likoud vinrent se présenter à Menahem Begin pour lui demander de retirer les deux rives du Jourdain de la plateforme politique...

L’Europe infectée

Un juif héroïque père de quatre enfants, Harry Fold, a été poignardé par un terroriste arabe. La famille de ce dernier recevra près de 2...

Palestiniens, leur rêve va ...

Jusqu'en 1967 le peuple « palestinien» n'existait pas. La Palestine ne concernait que les juifs car ce nom est officiellement donné à la région par l'empereur Hadrien...

Psycho : Réflexions sur ...

Lors d’un séminaire à Ein Guédi, au bord de la Mer de Sel, en 2006, je donnais une longue conférence sur la genèse du cancer....

Plaidoyer pour réformer le ...

[caption id="attachment_78053" align="alignleft" width="142"] Sammy Ghozlan[/caption] Je me suis longtemps interrogé pour savoir si je devais ou non relever les dysfonctionnements du système de santé...

CRIME SANS CHÂTIMENTS

Nous avons oublié le sens du mot « ennemi ». On peut écouter les émissions télévisées concernant les actes du hamas, feuilleter la presse et...

TRUMP LE GRAND…

Jérusalem est notre Capitale depuis trois millénaires. Elle le fut alors que Paris, Washington et Londres n’étaient que des marécages voués au sanglier et aux...

HANNOUKA : LA FORCE ...

L'obscurité est le domaine de l'inconnu et de la peur. La lumière nous rassure parce qu'elle nous rend la perception de la réalité. J'ai eu...

ALYA ET INTÉGRATION DES ...

Près de 350 personnes étaient présentes ce 4 décembre 2017 au Centre Communautaire Francophone de Netanya Heikhal Eytan pour participer au débat organisé par Sammy...

Pour Poser la Bible ...

Pour diffuser l’enseignement du Rav Léon Ashkénazi, plus connu sous le nom de Manitou, à une grande échelle, le site internet www.manitou-lhebreu.com met à disposition...

ISRAEL IS FOREVER A ...

Israel Is Forever (IIF)  a de nouveau démontré qu’ils collaient à l’actualité. Le 10 Décembre 2017, soit quelques jours à peine après la Déclaration Trump...

Pour en finir avec ...

C’est déjà la rentrée, et rares sont ceux qui sont encore en vacances. Dans mon entourage proche, à part mon ami François, tout le monde...

Barcelone : Il n’est ...

REMISE EN CAUSE – Le mythe du Maroc  «  plus beau pays du monde  » et  «  terre de tolérance et de modération  » a...